Évaluez votre bien en toute objectivité !

Vous souhaitez évaluer votre bien, dans le but éventuel de le vendre ? Plusieurs critères sont à prendre en considération. Une chose est certaine, la valeur affective que vous portez à votre logement ne doit pas influencer cette évaluation.

Du bon sens

L’évaluation d’un logement est affaire de bon sens et d’objectivité, une fois détaché des valeurs affectives qui vous lient à votre bien. Par exemple, un appartement en rez-de-chaussée vaudra moins cher qu’un appartement au 3ème étage, même si sa surface est un peu plus grande. Luminosité oblige !

Des critères

Bien sûr il y a avant tout l’emplacement (on dit souvent les 3 critères sont :

  1. l’emplacement,
  2. l’emplacement,
  3. l’emplacement !),

c’est-à-dire la situation géographique (proximité de commerces, de transports en commun, d’écoles, etc.) puis la surface, la qualité et l’esthétique de la construction, l’état général, l’exposition, le calme. Tous ces critères entrent en ligne de compte pour déterminer la valeur d’un bien immobilier.

Conseils et astuces

Pour éviter les « prises de tête » inutiles, il vous faut un peu de méthode : commencez par vous informer sur les prix pratiqués auprès des agences immobilières ou d’un notaire. Ensuite, n’hésitez pas à demander une estimation de votre logement à un chasseur immobilier local. Si vous souhaitez aller plus loin, en particulier pour vérifier l’état du bâti, une expertise immobilière sur place (payante) permettra de calculer plus précisément la valeur du bien. Dans ce dernier cas, choisissez un cabinet sérieux avec de vraies références.

Pourquoi faire évoluer son bien ?

Vous avez tout à y gagner !

Etre propriétaire ne se limite pas à une acquisition. Certains achètent avec des envies de relooking / réaménagement, qui peuvent aller du simple rafraîchissement (peinture et moquette) à la refonte des pièces. D’autres achètent un logement pour y vivre immédiatement. Mais dans un cas comme dans l’autre, il importe d’entretenir son bien immobilier sur le long cours…

Une petite mise aux normes s’impose ?

Peut-être avez-vous acheté un appartement dont l’installation électrique n’est pas aux normes ? Dans ce cas, il faut rapidement régler ce problème, si vous comptez y vivre et encore plus si vous le louez. Mais pas d’affolement, vous en aurez pris connaissance avant d’acheter le bien.

A l’heure actuelle, le vendeur est en effet tenu de vous fournir tous les diagnostics en vigueur, comme le gaz, l’électricité, la performance énergétique… Vous aurez donc eu toute latitude d’évaluer les travaux et leurs coûts au préalable en les intégrant, avec votre conseiller, à l’ensemble de votre projet. Après les travaux, votre bien aura gagné de la valeur.

Avis aux propriétaires bailleurs : entretenir pour mieux louer

Dans les grandes villes comme Paris, il est recommandé de rafraîchir l’appartement tous les 5 ans et de vérifier chaque année l’état des sanitaires et de la cuisine. Car un appartement propre sera mieux entretenu par ses occupants qu’un appartement défraîchi. En conséquence, le loyer sera d’autant plus élevé.

Bien entendu ces recommandations sont aussi valables pour les propriétaires qui vient dans leur logement : un bien correctement et régulièrement entretenu sera d’autant plus facile à revendre.

Garder l’œil sur les opportunités d’agrandissement

Il est clair que votre bien gagne en valeur si sa surface initiale augmente. Augmentez la surface de votre bien en rachetant une chambre de bonne attenante, en aménageant le sous-sol ou encore les combles ou le grenier, si c’est faisable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *