Le style Louis XV

Le style Louis XV, dans les arts décoratifs, un style rococo caractérisé par l’artisanat supérieur de l’ébénisterie du XVIIIe siècle en France. Les partisans de ce style ont produit un décor rococo exquis pour l’énorme nombre de maisons appartenant à la royauté et à la noblesse sous le règne de Louis XV. L’accent a été mis sur l’ensemble, de sorte que les peintres et les sculpteurs sont devenus une partie des arts décoratifs. Quelques-uns des grands noms liés aux plus grands noms du style rococo Louis XV sont ceux du peintre François Boucher, du sculpteur, peintre et décorateur Jean-Louis-Ernest Meissonier, de l’artisan allemand J.-F. Oeben, dont la marqueterie florale complexe et les spécialités mécaniques ingénieuses sont extraordinaires ; et Pierre Migeon, un des favoris de Mme de Pompadour. Toute la richesse des techniques décoratives est représentée dans cette période : superbes sculptures, ornementations en toutes sortes de métaux, marqueteries en bois, métal, nacre, ivoire, ainsi que l’apogée des réalisations en chinoiserie laquée.

Utilité et Élégance du style Louis XV

Le mobilier Louis XV allie utilité et élégance. Les chaises ont des pieds incurvés, des décorations florales et des sièges et dossiers confortablement rembourrés, mais ne sacrifient rien au design. Outre la nature et l’Orientalia, la fantaisie joue un rôle important dans les motifs, avec des animaux curieux et des paysages exotiques qui ornent toutes les surfaces. Les bois rares comme la tulipe, le citronnier, la violette et les bois royaux étaient utilisés pour des effets somptueux, et des marbres richement veinés et teintés étaient également importés. L’art du polissage atteint son apogée à cette époque, rivalisant même avec des objets d’Extrême-Orient. À son extrême extrême, le mode rococo devint délibérément asymétrique, tout en s’efforçant toujours de maintenir un équilibre harmonieux dans le cadre plus large du décor. C’était la mode pour chaque maison d’avoir au moins deux ensembles complets de meubles, pour l’été et l’hiver.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *